LES BOUTEILLES SONT BLEU.


PAS VOUS.

C’EST LA BOUTEILLE QUI EST BLEUE, ET NON VOUS. RÉPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS COURANTES SUR L’ARGYRIE.

Qu’est-ce que l’argyrie?

L’une des principales préoccupations que les gens peuvent avoir avec les produits à base d’argent concerne une affection cutanée rare nommée argyrie, aussi connue sous le nom de « syndrome de l’homme bleu ». En termes simples, l’argyrie est la conséquence d’un très grand surplus d’argent chimique ou ionique dans le corps à un certain moment, et l’organisme n’arrive pas à l’éliminer assez rapidement par voies naturelles. Afin de se débarrasser de cet excès d’argent, le corps l’emprisonne dans les cellules. Cela provoque une décoloration bleu-grisâtre de la peau et des autres tissus du corps. Bien que cette condition soit médicalement bénigne et uniquement d’ordre esthétique, la décoloration est permanente dans la plupart des cas.

Qu’est-ce qui cause l’argyrie et qu’est-ce qui ne le cause pas?

Puisque nous comprenons les craintes évidentes que peuvent avoir les gens à l’idée de souffrir d’argyrie, laissez-nous apaiser vos inquiétudes avec des faits simples, clairs et prouvés. Tout d’abord, nous commencerons par les recherches recueillies auprès de l’Agence de protection de l’environnement (EPA). Selon l’EPA (qui est chargée de définir les niveaux sécuritaires de tout minéral dans l’eau utilisée pour la consommation, l’ingestion ou la désinfection), la prise par voie orale de l’équivalent de 1 oz de 10 ppm d’argent dans l’eau sur une base quotidienne ne présente aucun risque significatif.

Selon les données historiques publiées sur l’argent, à moins qu’une personne ne consomme constamment (chaque jour pendant plus d’un an) plus de 50 fois la dose quotidienne recommandée d’un produit à base d’argent ionique concentré à 10 ppm, il n’y aurait aucune possibilité que cette personne contracte l’argyrie. C’est l’équivalent de boire 380 bouteilles de 226,7 g (8 oz) d’un produit à base d’argent ionique concentré à 10 ppm en un an, ce qui est plus qu’une bouteille par jour!  Ainsi, les personnes qui consomment des centaines, voire des milliers de fois les doses quotidiennes recommandées courent le risque de développer cette affection avec le temps.  L’argyrie ne devient généralement un problème potentiel que pour les personnes qui fabriquent leurs propres produits d’argent ionique à la maison sans avoir la moindre idée des niveaux d’argent qu’ils ingèrent. Les personnes qui utilisent quotidiennement des produits d’argent ionique disponibles dans le commerce à des concentrations de 200 à 500 ppm ou même plus sont aussi davantage à risque.

Comment savons-nous que les particules métalliques d’argent ne causent pas l’argyrie?

Un rapport révisé par des pairs de la Pennsylvania State University a été publié après des années d’étude d’un certain nombre de produits à base d’argent colloïdal et d’argent Aqua Sol ou nano achetés sur le marché américain. L’article a été rédigé par le professeur Rustum Roy, en collaboration avec sept autres professeurs et scientifiques d’universités réputées. Dans le rapport cité ci-dessous, au sujet de la comparaison entre l’argent ionique et l’argent métallique pour l’usage humain, le Dr Roy déclare : « Malgré cet énorme éventail de données, il est extraordinaire qu’aucun effort majeur n’ait été fait pour confirmer et développer le rôle de l’argent métallique pour la santé humaine, surtout à la lumière de son énorme avantage en ce qui concerne l’absence d’effets secondaires ». (L’ingestion de quantités excessives d’argent ionique [soluble], et non de particules métalliques solides, aurait causé une maladie très rare appelée argyrie, un assombrissement [irréversible?] de la peau. Personne n’est mort de cette maladie. L’innocuité des particules métalliques SilverSolMD est fermement établie par les données citées ci-dessus). » 1

Ce document indique également : « Pendant des milliers d’années, dans divers pays, en particulier en Inde, l’argent a été utilisé pour ce qui était empiriquement connu comme étant ses propriétés bactéricides, pour garder l’eau, et souvent les aliments, plus sûre.  Un article récent de Das et al. fournit des données remarquables selon lesquelles quelque 275 000 kg de feuilles d’argent métallique comestibles sont consommés chaque année dans les aliments en Inde.  Aucun effet nocif connu sur la santé n’a déjà été enregistré.  Cette preuve épidémiologique que l’argent en tant que métal n’est en aucune façon toxique ne nécessite aucun autre commentaire. »1

En d’autres termes, les produits à base d’argent métallique comme ceux de notre technologie SilverSol TechnologyMD ne causent pas l’argyrie.  Seules les formes ioniques de l’argent causent l’argyrie.

Comment savons-nous que SilverSol est sans danger?

En plus des renseignements au sujet de l’innocuité énumérés ci-dessus, la technologie SilverSol TechnologyMD contenue dans nos produits Silver BioticsMD a fait l’objet de plus de 30 études d’innocuité, y compris les premières études sur l’innocuité par ingestion humaine réalisée avec des nanoparticules d’argent.  Ces études d’innocuité ont montré que les nanoparticules métalliques d’argent contenues dans SilverSol sont éliminées du corps en 24 heures environ.  Aucune accumulation ou rétention de particules SilverSol ne se produit dans l’organisme, ce qui signifie qu’il est scientifiquement impossible de contracter l’argyrie avec SilverSolMD à la dose recommandée.  Nous avons également vendu des millions de bouteilles de nos produits au cours des 20 dernières années, sans aucun effet secondaire néfaste.  C’est pourquoi nous pouvons affirmer en toute confiance que c’est nos bouteilles qui sont bleues, et non vous.

Références :

Roy et al. Ultradilute Ag-aquasols with extraordinary bactericidal properties: role of the system Ag-0-H20. Materials Research Innovations, 2007, Vol 11, No 1.